Responsive image

Les risques majeurs
en Hautes-Pyrénées

Organisation des secours

Les pouvoirs publics, (Etat et collectivités territoriales), ont le devoir, une fois l’évaluation des risques établie, d’organiser les moyens de secours pour faire face aux crises éventuelles.

Le PCS

Le maire est responsable de l’organisation des secours de première urgence. Pour cela, il peut mettre en œuvre un outil opérationnel, le Plan Communal de Sauvegarde (PCS). La mise en place de ce PCS est obligatoire dans les 2 ans qui suivent l’approbation du PPR ou si la commune figure dans le périmètre d’un PPI. La loi n° 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile a créé le Plan Communal de Sauvegarde, qui définit en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l'organisation nécessaire à la diffusion de l'alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles sur la commune et définit la mise en oeuvre des mesures d'accompagnement et de soutien de la population. Ce nouveau plan s’intègre dans l’organisation générale des secours et forme avec les plans ORSEC une nouvelle chaîne complète et cohérente de gestion des évènements portant atteinte aux populations, aux biens et à l’environnement. Liste de PCS dans le département

Le Plan ORSEC

Le plan Orsec des Hautes-Pyrénées, arrêté par le préfet, détermine, compte tenu des risques existant dans le département, l'organisation générale des secours et recense l'ensemble des moyens publics et privés concourant à la protection générale de la population. Il comprend des dispositions générales applicables en toute circonstance et des dispositions propres à certains risques particuliers.

Le POI

En cas d'accident à l'intérieur d'un établissement, les industriels appliquent leur Plan d'Opération Interne (POI). Le POI définit les mesures d'organisation, les méthodes d'intervention et les moyens nécessaires que l'exploitant doit mettre en oeuvre pour protéger le personnel, les populations et l'environnement.

Dans les Hautes-Pyrénées, les 4 sites industriels, CECA (Pierrefitte), GIAT (Tarbes), ARKEMA et ALCAN (Lannemezan), disposent d'un POI. Le secteur de Tarbes et de Lannemezan ont fait l'objet de l'établissement d'un  Plan de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) .

Voir la carte des risques industriels

Le PPI

A partir de l'étude de dangers et du POI, et si les accidents susceptibles de se produire dans un établissement risquent de déborder de l'enceinte de celui-ci, le préfet élabore un Plan Particulier d'Intervention (PPI) qui prévoit l'organisation et l'intervention des secours. C'est le préfet qui prend en charge dans ce cas la direction des opérations de secours.

Pour en savoir plus sur l’organisation des secours: http://jurisprudence.prim.net/jurisprud2012/52_fiche.php

schema_ppr_3.gif

 

Que faire en cas de risques :

http://www.gouvernement.fr/risques/tutos-risques